Comment éviter les hémorroïdes durant sa grossesse ?

éviter les hémorroïdes durant la grossesseLes hémorroïdes et la grossesse vont souvent de pair. Chez la femme enceinte, les risques de voir les hémorroïdes se gonfler sont en effet plus élevés. Les problèmes hémorroïdaires peuvent même survenir au moment de l’accouchement. Les facteurs qui provoquent les crises hémorroïdaires chez la femme enceinte sont nombreux. Il faut cependant se rappeler que les problèmes d’hémorroïdes sont tous similaires quel que soit le cas du patient. De nature interne ou externe, la crise hémorroïdaire peut donc se soigner de la même manière chez tout le monde. Toutefois, chez la femme enceinte, il faut respecter quelques précautions afin de ne pas nuire au fœtus.

Alors, comment éviter les hémorroïdes durant sa grossesse ? Mais encore, que faire avant la grossesse pendant et en fin de grossesse pour minimiser les risques hémorroïdaux ?

Pourquoi la femme enceinte est-elle plus sensible aux hémorroïdes ?

Pour ne pas mettre toutes les femmes enceintes dans le même panier, les statistiques ont démontré que le problème ne touche que 10 % des femmes en cours de grossesse. Les raisons de l’apparition des crises hémorroïdaires sont assez nombreuses. Toutefois, la première cause du problème est le poids qu’exerce le fœtus sur le rectum de la femme enceinte.

Ensuite, la femme enceinte est plus sensible aux problèmes hémorroïdaux à cause du chamboulement des hormones. Il faut en effet savoir que les coussins hémorroïdaux sont sensibles aux changements hormonaux. Chez les femmes ayant un problème de déséquilibre hormonal, les problèmes d’hémorroïdes peuvent donc aussi être assez courants.

Après cela, la circulation sanguine de la femme enceinte est mise à épreuve durant la grossesse. Effectivement, comme le corps de la femme doit subvenir à 100 % aux besoins de l’enfant, son volume sanguin va augmenter. Outre, la fatigue est un facteur qui favorise grandement les crises hémorroïdaires chez la femme enceinte.

À quel stade de la grossesse les crises d’hémorroïdes peuvent survenir ?

à quel stade de la grossesse les crises d’hémorroïdes peuvent survenirGénéralement, les crises hémorroïdaires n’apparaissent pas en début de grossesse. Cependant, chez un patient à risque, ce cas peut se présenter. En effet, chez la femme enceinte, les hémorroïdes commencent en général à gonfler à la fin du deuxième trimestre. Au début du troisième trimestre de la grossesse, on reconnaît plus facilement les symptômes des hémorroïdes. Saignement, tuméfaction, démangeaison, gêne et irritation sont constatés à ce stade.

Les crises peuvent être légères si la personne concernée a pris les précautions nécessaires dès l’apparition des premiers symptômes. Dans le cas contraire, il faudra des remèdes adaptés à la grossesse pour soigner et soulager les hémorroïdes. Néanmoins, la meilleure chose à faire est la prévention du problème avant même de tomber enceinte.

Comment prévenir les hémorroïdes avant la grossesse ?

Alors, il est possible d’éviter les problèmes hémorroïdaux en faisant attention à sa santé avant la grossesse. La première chose à faire pour cela est la surveillance de son transit intestinal. Il faudra suivre un régime alimentaire riche en fruits et légumes durant les 6 mois qui précèdent la grossesse. D’ailleurs, il faudra en faire une règle de vie. Il est également nécessaire de bien s’hydrater à raison d’une consommation d’eau de 1,5 à 3 litres par jour. Outre, il faut prendre soin de sa circulation sanguine en faisant des exercices physiques régulièrement. Chez les personnes les plus exposées aux problèmes hémorroïdaux, il faudra éviter la consommation d’excitants.

Comment soigner les hémorroïdes durant la grossesse ?

comment soigner les hémorroïdes durant la grossesseSi vous n’avez pas pu prévenir l’apparition des hémorroïdes avant votre grossesse, ne vous inquiétez de rien. Vous pouvez soigner vos hémorroïdes avec des soins naturels durant la grossesse. En effet, le traitement naturel est le seul recommandé aux femmes enceintes. Si vous êtes concerné par ce problème, vous pouvez opter pour les remèdes de grand mère qui suivent :

  • Le bain de siège à faire matin et soir ;
  • Le glaçon à appliquer sur les zones affectées ;
  • La consommation d’aliments qui favorisent le transit intestinal ;
  • Éviter de rester debout ou assis trop longtemps ;
  • Se laver et non s’essuyer après avoir déféqué ;
  • Appliquer une pommade de radis blanc sur la zone hémorroïdaire.

Comment éviter les hémorroïdes durant l’accouchement ?

Au cours de l’accouchement, il faut aussi s’attendre à l’apparition d’une crise hémorroïdaire. Alors, que faire en cas de crise hémorroïdaire durant l’accouchement ?

Premièrement, vous pouvez appliquer une crème calmante pour soulager les douleurs au moment du travail.

Deuxièmement, évitez de vous asseoir tout le temps avant l’accouchement. Il faudra également éviter de se tenir debout trop longtemps. Il faut alterner les deux positions.

Quatrièmement, il est conseillé de ne pas pousser hors contraction. Vous devez donc attendre les consignes de votre médecin pour les intervalles de poussées.

Cinquièmement, il ne faut pas pousser par le rectum. Vous devez donc apprendre à pousser durant la grossesse pour éviter les problèmes au cours de l’accouchement.

Comment prévenir les hémorroïdes après l’accouchement ?

comment prévenir les hémorroïdes après l’accouchementChez certaines femmes, les problèmes hémorroïdaux ne surviennent qu’après l’accouchement. À cause de la fatigue, des hormones, du changement au niveau de la pression du rectum, ceci peut effectivement arriver.

Afin d’éviter le trouble hémorroïdaire postaccouchement, il faut :

  • Bien s’hydrater ;
  • Éviter de s’asseoir trop longtemps ; si obligé, prendre un coussin anti hémorroïdes ;
  • Manger fibreux ;
  • Consommer des probiotiques naturels ;
  • Commencer à faire des activités sportives légères ;
  • Éviter de porter les charges lourdes.

Leave a Reply