Que faire en cas de crise hémorroïdaire ?

"3 astuces pour soulager rapidement vos hémorroïdes"

Recevez GRATUITEMENT et IMMEDIATEMENT par email nos 3 astuces pour soulager rapidement vos hémorroïdes de façon naturelle.

la-crise-hemorroidaireSi vous avez des problèmes d’hémorroïde externe ou interne, vous devez reconnaître les phases appelées crise hémorroïdaire. Les hémorroïdes ne sont pas vraiment une maladie ; il s’agit plus d’une anomalie anatomique provoquée par des facteurs internes et externes. Nous sommes tous susceptibles de contracter un trouble hémorroïdaire si nous ne faisons pas attention à ses facteurs internes et externes qui peuvent provoquer la crise hémorroïdaire. Mais concrètement, qu’entendons-nous par crise hémorroïdaire ? Comment reconnaître une crise hémorroïdaire et que faire pour atténuer ou éradiquer la crise en question ?

Qu’est-ce que la crise hémorroïdaire ?

La crise hémorroïdaire est l’apparition des symptômes du trouble de l’hémorroïde. Il y a crise hémorroïdaire lorsqu’il y a saignement, sensation de pesanteur, gêne, démangeaison, douleur aigue ou non, thrombose, impossibilité de s’asseoir à cause du gonflement des coussinets hémorroïdaires. Une crise hémorroïdaire nous atteste donc la présence du trouble des hémorroïdes. Si vous constatez les symptômes mentionnés ci-haut, vous pouvez dire que vous êtes en plein dans une crise hémorroïdaire. Toutefois, pour confirmer qu’il s’agit bien d’une crise hémorroïdaire et pour pouvoir suivre un traitement adéquat à votre cas, vous devez consulter votre médecin.

Qu’en est-il de la crise hémorroïdaire interne ?

quen-est-il-de-la-crise-hemorroidaire-interneLes crises hémorroïdaires internes et externes se manifestent de la même façon sur certains points. Cependant, la crise hémorroïdaire interne se manifeste aussi par la sortie d’une grosse protubérance par le canal anal. Dans un premier stade, cette protubérance réintègre automatiquement le canal anal. Au deuxième stade, la protubérance se replace au moyen des doigts. Au troisième stade, la protubérance ne peut plus être remise en place. Ces signes de la crise, hémorroïdaire interne devraient vous alerter et vous faire diriger le plus tôt possible chez le médecin. Ce dernier vous prescrira le traitement qui réduira la taille des protubérances et qui atténuera les douleurs.

Comment reconnaître une crise hémorroïdaire ?

Comme nous l’avons déjà mentionné ci-haut, la crise hémorroïdaire est reconnue par les symptômes du trouble. Cependant, il y ait des fois où la crise hémorroïdaire peut se confondre à d’autres types de maladie (fissure anal, maladie du rectum, etc.). La seule façon qui nous permet de réellement confirmer une crise hémorroïdaire est la présence d’une tuméfaction interne ou externe qui dure. Cette crise peut également se confirmer si la personne atteinte du trouble est enceinte, âgée de plus de 50 ans, a des parents souffrant du même trouble, pratique des sports qui incitent la position assise, ne boit pas assez d’eau ou a un trouble du transit.

Reconnaître l’ampleur de la crise

reconnaitre-lampleur-de-la-criseSi l’on reconnaît l’ampleur de la crise hémorroïdaire, on peut trouver plus rapidement le remède qui convienne réellement au trouble. Voici ce que vous devez savoir à propos de l’ampleur de la crise hémorroïdaire :

  • la démangeaison indique la naissance du trouble ;
  • la gêne signale la présence du trouble ;
  • le saignement peut confirmer la présence de la crise ;
  • la formation d’une tuméfaction atteste une avancée de la crise ;
  • une douleur aigue signale la nécessité d’une consultation rapide chez le médecin ;
  • la sortie de la tuméfaction indique une grande avancée de la crise hémorroïdaire.

Il convient toujours de consulter le médecin dès que l’un de ces signes apparaît pour pouvoir être soigné à temps.

Que faire pour se soulager ?

Alors, que faire pour se soulager ? La première chose que vous pouvez faire serait d’utiliser une crème anti inflammatoire si votre crise hémorroïdaire provoque des douleurs intenses. En plus de la crème anti inflammatoire, vous pouvez prendre un antalgique comme le paracétamol. Mais surtout, évitez de prendre de l’aspirine, car ce médicament peut prolonger le saignement lors de la crise hémorroïdaire.que-faire-pour-se-soulager

En cas de saignement

Si vous avez des saignements dus aux hémorroïdes, ne vous affolez pas. Dans le cas où le saignement est léger et ne fait que tâcher le papier toilette, lavez-vous bien après s’être allé à la selle et appliquez une crème contre les hémorroïdes sur les parties atteintes. Si le saignement est abondant, vous pouvez toujours appliquer la crème, mais vous devez rester dans une position allongée sur le ventre le temps de faire baisser votre tension artérielle. En cas de saignement, évitez de pousser lorsque vous déféquez et prenez le temps de vous reposer.

En cas de thrombose

Si une thrombose survient, vous pouvez faire un bain de siège avec une infusion de citronnelle après chaque passage aux toilettes et avant d’aller dormir. Pour ce faire, faites bouillir une poignée de feuilles de citronnelle dans cinq litres d’eau, laissez refroidir dans une grande cuvette et asseyez-vous y pendant 5 à 10 minutes en relevant les jambes. Cette solution apaise la douleur, réduit la thrombose et reconstruit les tissus endommagés.

Modifier son hygiène de vie

Peu importe le type de crise hémorroïdaire que vous êtes en train de vivre maintenant, vous devez modifier votre hygiène de vie si vous désirez guérir totalement. Commencez par privilégier les aliments fibreux, les probiotiques et les prébiotiques dans votre alimentation. Ensuite, buvez un maximum de trois litres d’eau par jour pour un minimum d’un litre et demi. Évitez les excitants et l’alcool. Ne restez pas sédentaire et faites des exercices physiques modérés, mais réguliers.

Se soigner avec une crème hemapro

se-soigner-avec-une-creme-hemaproPour passer outre vos problèmes hémorroïdaires, vous pouvez aussi utiliser la crème hemapro. Cette crème anti hémorroïde est issue d’une production naturelle et peut soulager les douleurs hémorroïdaires très rapidement. Combien de fois pouvez-vous appliquer cette crème dans la journée ? Alors, vous pouvez l’utiliser après votre toilette après la selle, mais vous pouvez toujours l’appliquer à la demande.

Avant l’application de la crème, vous devez vous laver avec de l’eau fraiche sans utiliser de savon. Séchez-vous avec du coton, avec un linge en coton ou avec du papier toilette très doux avant d’appliquer la crème. Vous devez garder cette crème à l’abri de la lumière et des fortes températures. Attention, il ne faut pas mélanger cette crème à d’autre pommade ou crème anti hémorroïde.

Leave a Reply