Quoi manger lorsqu’on a des hémorroïdes ?

fruits-et-legumesNotre alimentation influence grandement l’amélioration comme la dégradation de notre état de santé. De ce fait, en rectifiant notre hygiène alimentaire on peut bien venir à bout de plusieurs soucis d’ordre sanitaire.

Dans le cas d’un problème hémorroïdaire, cette réalité n’est plus à discuter. En effet, pour soigner les troubles de l’hémorroïde efficacement, il faut commencer par surveiller son alimentation. Donc, apprenez à reconnaître les aliments à manger et les aliments à éviter pour voir disparaitre la congestion de votre hémorroïde définitivement.

De plus, la modification de l’alimentation en cas de crise hémorroïdaire a de multiples bienfaits sur la santé en général. C’est également le meilleur traitement envisageable quel que soit la condition physique de la personne concernée ; qu’elle soit enceinte, âgée de plus de 50 ans ou autres.

Les hémorroïdes et le transit intestinal

Lorsque le transit intestinal est troublé, notre organisme tout entier en subit les conséquences. Dans la majorité des cas, c’est le trouble du transit qui provoque le trouble hémorroïdaire. Que ce trouble se traduise par une constipation ou par une diarrhée, il est toujours considéré comme l’origine numéro un du problème hémorroïdaire.

Alors, pour éviter l’apparition du trouble des hémorroïdes et pour soigner ses hémorroïdes naturellement, il faut commencer par prendre soin de son transit intestinal. Il faudra investir dans un programme alimentaire adapté au bon fonctionnement du transit. En bref, il faudra consommer des aliments probiotiques et un maximum d’aliments fibreux.

Les aliments à éviter

les-aliments-a-eviterLe programme alimentaire à suivre en cas de problème hémorroïdaire se base en partie sur les aliments à éviter. Éviter la consommation des aliments qui suivent si vous avez un trouble de l’hémorroïde :

  • aliments trop épicés et aliments pimentés ;
  • toutes sortes d’aliments à haute teneur en sel comme la charcuterie (ils provoquent la déshydratation) ;
  • les aliments raffinés et pauvres en fibres comme le pain blanc, les pâtisseries, les sucreries, etc. (ils provoquent la constipation)
  • tout ce qui est céréale blanche.

Dans cette liste, les aliments pimentés sont à prohiber impérativement. Par contre, les autres types d’aliments peuvent être consommés une fois par mois si vous ne pouvez vraiment vous en passer. Vous devez également éviter les aliments qui provoquent gaz et flatulences.

Les aliments à privilégier

les-aliments-a-privilegierDéjà, en évitant de consommer les aliments listés ci-dessus, vous réduisez de moitié les risques de contracter une crise hémorroïdaire. En consommant les aliments que nous allons lister maintenant, vous allez progressivement faire disparaitre vos problèmes d’hémorroïdes. Alors, les aliments à privilégier en cas de problème hémorroïdaire sont :

  • les aliments fibreux (légumes, fruits et céréales complètes) ;
  • les légumes secs ;
  • les fruits secs ;
  • la viande maigre et les poissons ;
  • le yaourt ;
  • les ferments lactiques.

Si vous êtes intolérant au lactose, vous pouvez substituer vos apports en probiotiques avec des compléments alimentaires qui en contiennent. Demandez les avis de votre nutritionniste et prenez conseil auprès de votre médecin à ce propos.

Les aliments liquides admis et non admis

Pour soigner complètement les crises hémorroïdaires, il faut bien s’hydrater. Le premier élément liquide qui doit entrer dans votre régime alimentaire est donc l’eau ; buvez un maximum de 3 litres d’eau par jour. Outre, ne vous privez pas des smoothies de fruits et légumes, à sucrer au miel. Vous pouvez également boire de la tisane de camomille tous les jours.

Les boissons à éviter sont quant à eux : les sodas, les boissons gazeuses sucrées, la bière, l’alcool, le vin, le café et le thé fort. Pour les aliments liquides, il faudra éviter les potages et les soupes épicés. Vous devez également limiter votre consommation de sauce au coulis de tomate.

Menus types en cas de crise hémorroïdaire

menus-types-en-cas-de-crise-hemorroidairePour mieux vous aider dans votre lutte contre les hémorroïdes, voici un menu type que vous pouvez adopter :

Petit déjeuner : un bol de céréales complètes, une portion de légumes verts, une portion de viande maigre ou un œuf dur, un verre de smoothie au fruit et au légume de saison, un fruit de saison, une tasse de tisane à la camomille.

Déjeuner : une grande assiette de salade de crudité sans vinaigre avec peu de sel, une portion de viande maigre, une tranche de pain complet, deux fruits de saison.

Diner : un potage fait avec trois sortes de légumes verts, un fruit de saison, un smoothie au fruit et au légume.

Vous pouvez substituer la viande maigre avec du poisson de temps à autre. Outre, vous pouvez consommer des algues au déjeuner à la place de l’assiette de salade de crudité pour varier le menu.

Leave a Reply